sarreguemines Rencontres adultes

fables jamais pondue pour étouffer un false-flag, entrefilets vous renvoie à sa page dédiée. La suite Killary en passe dexploser en vol Ce nest pas seulement un symbole, cest un signe! Peu ou prou, c'est toute l'élite politico-médiatique occidentale qui a cru l'heure de la curée venue pour clouer enfin définitivement l'ours russe au pilori. Quelle diarrhée dampleur cosmique! Et bien sr, toute la caste des clercs de la presse-Système en rajoute jusquà la nausée pour soutenir la farce. Il faut dire que la voie est toute tracée. Au plan intérieur, la tentation totalitaire est bien réelle avec une classe dirigeante qui a dores et déjà réduit la liberté dexpression à lexpression de ses seules opinions. Une attaque chimique, une vraie, dans toute son horreur, avec ses gosses qui étouffent la bave aux lèvres en plein «prime time».

Or le Système peut tout tolérer, sauf de voir sa sainte direction remise en cause, surtout par des sans-dents. Cest en tout cas ce que laisse penser la salve de missiles tirés sur la Syrie après le «false flag» chimique du 4 mars, de mme que lenvoi quelques heures plus tard dun porte-avions vers la péninsule coréenne pour menacer Pyongyang. Ses causes et les responsabilités qui vont avec dabord, systématiquement passées sous silence par les medias-Système. Belle cougar arabe sur Arras dispo pour. Sauf que cest exactement ce que lon devait dire avant le déclenchement de la Première, puis de la Deuxième guerre mondiale. Gangréné par un capitalisme-terminal façon Goldman-Sachs, il rançonne désormais sa population, poussant des peuples entiers dans la précarité pour satisfaire la voracité de ses parrains.

Du statut de dangereux fanatiques, les Iraniens sont ainsi en train de passer à celui d «Occidentaux de lOrient» (SIC pour reprendre une prétentieuse formule que Régis Debray pensait sans doute flatteuse. Rien ne va plus. En réalité, la campagne de bombardements en cours ne sert quà en fixer les futures limites géographiques. Des détails que tout ceci. «Coup de chaleur» puis «pneumonie son service de com a menti comme il se doit et comme il pouvait pour éteindre lincendie.